Qu'en est-il de la rumeur voulant
qu’une plus basse fréquence “
pénètre mieux ”?

Tout simplement faux! C’est tout.
Lisez l’article Qu’en est-il du
fameux effet de peau? pour plus
d'explications

Quand quelqu'un me demande:
"Quelle est la meilleure
fréquence pour un zapper?”,
vous ne serez pas surpris
maintenant, si ma réponse est ...
"N’importe laquelle!"

Avec une seule fréquence, 30kHz
sera un choix gagnant.
Avec 2 fréquences, 30 kHz et 2,5
kHz seront un meilleur choix.


Certains sites Internet associent  zapper et maladies graves.
Ce n'est pas notre rôle de faire de telles affirmations.  La maladie
ne nous intéresse pas.  Nous la laissons aux experts des états
maladifs

Nous sommes seulement intéressés à nous sentir mieux, ce qui
est hautement subjectif, et à nous débarrasser d'autant d'intrus
mal venus qui siphonnent nos ressources premières que
possible.  Ces intrus, qui vivent à nos dépens, nous les désignons
sous le nom générique de "parasites". 

Nous expérimentons sur nous l'influence du zapper sur ces
parasites, sur une base hypothétique et empirique, qui n'a rien à
voir avec la médecine ou la démarche scientifique.
Exonération de responsabilité                            

Les principes exposés ici le sont à titre d’hypothèses et de théories n’ayant aucun fondement médical
ou scientifique reconnu officiellement.

Santé Canada (Canada) et la Food and Drugs Administration (USA) n’ont pas effectué de recherche
officielle sur la technologie décrite ou sur les appareils dont il est question dans ce site.  Ils ne
peuvent donc émettre une quelconque garantie quant à leur efficacité ou leur sécurité.

Cette technologie et ces appareils ne sont pas exposés ou vendus pour diagnostiquer, traiter, guérir
ou prévenir une maladie. 

Si la maladie est en cause, S.V.P., consulter un expert dûment licencié dans ce domaine :
Votre médecin (M.D.) Traitant.


Bactéries, Virus
Moisissures
Acariens
Fourmis
Poisson rouge
Caméléon
Chat = 5 ans
Geoff  (fils de Mme Clark)
= 35 ans
Fréquence en kHz
Fig 1, page 17 de "The cure for all diseases"

"Bande de fréquence
de différentes familles

L'être humain a une bande de fréquence de 1520 à
9460 kHz.

Les pathogènes (moisissures, virus, bactéries,
vers, acariens), ont une bande de fréquences allant
de 77 à 900 kHz. 
Heureusement pour nous, nous pouvons travailler
sur les pathogènes (bandes basses), sans affecter
les humains dans les bandes supérieures."
Vous trouverez dans le livre : "La cure pour
toutes les maladies"  de la Dre Clark, sous le
chapitre :  Fréquences pathogènes (fin du
livre), les fréquences précises de chaque
pathogène, classées par familles, les sources
des substances toxiques et une charte de
fréquences pathogènes, lorsqu'on part de la
fréquence comme donnée.
Fig 90, page 562 de The cure for all diseases

"Bande de fréquence
des familles de parasites

En règle générale, plus l'organisme est petit, plus
la fréquence est basse et la bande passante
étroite."

Droits d'auteur de Mme Clark


Myxomycètes
Moisissures
Mycotoxines
Protozoères,
vers ronds, plats
Acariens
Verrues
Vers solitaires
Bactéries, Virus

Fréquences et parasites, d'après Hulda Clark

Effet (hypothétique) des fréquences (2/5)

  LE ZAPPER EN FRÉQUENCE  

Le zapper de H. Clark étant basé sur un courant continu, il ne peut agir que là ou le courant
passe :
Les fluides salés, comme le sang et la lymphe, sont d’excellents conducteurs.
La tracte intestinale, les poumons, l’intérieur du globe oculaire, les testicules sont des places où le
courant a beaucoup de difficulté à s’y rendre :  Ces organes creux sont bien protégés contre l’action
très large du zapper.
D’autres moyens devront être pris :
Le zapper est un outil extraordinaire, mais pas une panacée
IL A SES LIMITES

D’un autre côté, lorsque on utilise une fréquence au lieu d’un courant, le corps entier est traversé par
cette “vibration” mécanique et électromagnétique, organe creux ou organe plein. 
Le problème est que, pour agir, générateur de fréquence et cible doivent avoir exactement la même
fréquence, souvent à 0.01% près, ou mieux.

Les fréquences auxquelles les minuscules microbes réagissent sont très hautes, très réglementées
(Fréquences Radio) et très chères à produire, comparées aux moyens pris par le zapper de base.

C’est ici que certaines propriétés des fréquences entrent en jeu :
Une forme d’onde carrée ou rectangulaire (monte TRÈS vite, descend TRÈS vite, au lieu d’une forme
douce et arrondie), porte en elle des multiples entiers de la fréquence fondamentale : les fameuses
harmoniques.

Ces harmoniques sont d’autant plus faibles que leur rang est haut : 
À un moment donne, l’harmonique n’aura plus de “ force ” pour faire vibrer la cible à sa fréquence de
résonance.

Quelle est cette limite?  Personne ne sait (officiellement). 
Est ce que “ ça ” marche?  Aucune preuve “ scientifique ou médicale ”.  Pourtant les usagers, par une
utilisation empirique de fréquences dans la plage audible, en sont très satisfaits…


Pourquoi, en fréquence,  30kHz “ne marche pas” et 2.5kHz “marche”?

Est ce que d'autres fréquences que 2.5kHz peuvent aussi

"marcher"?


Tout dépend de ce que nous voulons entendre par "marcher"!

Si nous voulons, au hasard, se débarrasser de BEAUCOUP de parasites en même temps, plus la
fréquence sera basse, plus les harmoniques seront rapprochées, et plus nous toucherons de fréquences
pathogènes.  Mais la puissance qui restera (inverse du rang de l'harmonique), à un moment donné, ne
sera plus suffisante pour faire le travail.

Je reste persuadé qu'une limite inférieure en fréquence existe.

2.5kHz semble marcher encore.  Est ce que 2.0kHz marche encore?  Ou 1kHz?  Ou 15Hz? 
Les paris sont ouverts! 
Dans l'autre sens, plus la fréquence est haute, plus elle est "puissante" et moins elle fait mouche avec
ses harmoniques.

Si vous voulez toucher un parasite en particulier, vous aurez besoin d'une grande précision (Cher!) et de
la certitude que la fréquence visée est la bonne fréquence pour ce pathogène. 

Les fréquences trouvées par la Dre Clark semblent marcher, et celles rapportées comme Rife, aussi...

Connaissez-vous quelqu'un aillant les moyens et ressources pour mener à bien ces expériences? 
Sera t il assez crédible (et blindé) contre les attaques du monde extérieur?
Je n'ai pas encore trouvé ce Messie/Mécène...

Un compromis entre prix, arroser au hasard, toucher beaucoup, existe peut-être :
Le balayage en fréquence

Qu'en est il des fréquences de Rife?


Royal Raymond Rife a obtenu des résultats remarquables avec ses MOR (1930...)

Ses travaux ont été tellement vandalisés qu’il ne nous en reste que quelques brides.
Sur les fréquences trouvées par Rife (plus de 50) pour des micro-organismes, seulement 26 sont dans le
domaine public.  Le reste appartient, semble-t-il, à des intérêts privés.

Telles qu’employées aujourd’hui, les fréquences de “ Rife ” sont des sub-harmoniques TRÈS éloignées des
fréquences directes originales.

Vous pouvez reconnaître l’influence de Rife (ou Crane) lorsque vous trouvez ces fréquences dans un
zapper :  20Hz, 728Hz, 784/787Hz, 800Hz, 880Hz, 2000Hz, 5000Hz, 10000Hz et autres
fréquences "exotiques".

Je perçois trois problèmes majeurs avec ces fréquences :
1_  Peu de garantie qu’elles soient encore en lien direct avec les fréquences originales.
2_  Même dans ce cas, la précision demandée est loin de celles obtenues avec les zappers actuels.
Beaucoup de chances de tomber à côté de la fréquence souhaitée, celle qui agit.
3_  Une fréquence vise un seul parasite.  Comment savoir lequel?

Toutes ces fréquences travaillent avec des ondes sinusoidales pour les fréquences directes, ou avec
des ondes carrées pour les fréquences sub-harmoniques.

Qu'en est il des fréquences de 15Hz et 4Hz?
Voir la prochaine page pour les Très Basses Fréquences

Un cas intéressant : le 2.5kHz


Cette fréquence connaît une vogue intéressante. 
Souvent mise de l'avant à cause "d'une meilleure pénétration", principe auquel je ne souscris pas, elle
est souvent utilisée lorsque 30kHz tarde à faire son œuvre.

Il y a peut-être une autre explication (qui reste à prouver).
Prenons comme proposition théorique que les fréquences trouvées par la Dre Clark soient “bonnes”, que
nous utilisons un 555 sortant une forme carrée 50/50 (harmoniques impaires seulement), et que les
harmoniques créées soient assez puissantes pour agir.

À cette fréquence, l'effet capacitif de la peau commence à se faire sentir (Xc= 1/2piFrC) et le courant
traversant la peau diminue sensiblement, comparé à 30kHz.  Mais...

L'effet des harmoniques est tel que la 30ème harmonique a 30 fois moins de "signal" que la fréquence de
base, et la 47ème harmonique, 47 fois moins de signal, et ainsi de suite.

30kHz a une énergie élevée, mais les harmoniques impaires sont très distantes (60kHz).
30kHz de sortie va fabriquer 90kHz, 150kHz, 210kHz, 270kHz, 330kHz, 390kHz, 450kHz, 510kHz, 570kHz,
…  Avec un tel écart, les coups au but seront très rares.

Si vous visez Influenza A & B (313.35kHz à 323.90kHz), vous auriez dû utiliser (avec la 11ème
harmonique) entre 28.486kHz et 29,386kHz avec précision.

Avec un zapper utilisant un 555 et des composants à (+/-)5% et (+/-)20% de précision, vous avez
beaucoup de chances de rater la cible, et de toucher quelque chose d’autre, s’il existe…

En refaisant le même calcul avec une autre fréquence populaire : 2.5kHz, nous constatons, dans les
mêmes conditions, que :
1_  Les harmoniques impaires ne sont distantes que de 5kHz, augmentant de beaucoup les chances de
toucher non seulement "quelque chose", mais aussi BEAUCOUP de choses.

2_  Si nous visons un pathogène en particulier, nous avons autant de chances de le rater, avec des
tolérances de composants semblables (+/-)25% au total.

S'il reste assez d'énergie à ces harmoniques, alors un grand nombre de parasites seront
atteints.
En théorie, je dirai: “Peut-être oui, peut-être non"
En pratique, je dois dire: "Mmm, si j’en crois sa popularité, cela semble fonctionner ..."

Peut-être, après tout, que le 2,5 kHz est une heureuse coïncidence pour un heureux compromis
entre “assez puissant” et “assez près”, comme fréquence de résonance!

Dans un zapper utilisant ces 2 fréquences : 30 kHz et 2,5 kHz, vous aurez l'action
complémentaire de l'effet du zapper sur le 30kHz (micro-courant continu) et une action
complémentaire avec la grande quantité de MOR générés par le 2.5kHz, en plus de l’effet
zapper de base.
Conclusions :
En fréquence, 30kHz marche peu, 2.5kHz marche plus, sans une grande précision
C’est l’explication que je donne pour deux zappers “ identiques ”, l’un marchant très bien pour
la grippe et l’autre marchant mieux pour “ autre chose ”.
*  Le zapper en fréquence utilisant un 555 de façon traditionnelle, devrait marcher là où le
30kHz tarde à agir, mais son action est peu fiable, en fréquence.

*  N’oublions pas que le zapper en fréquence utilise aussi l’effet de base en courant continu
comme effet déclaré (Zapper de Hulda Clark)

Note : En utilisant des fréquences nominales, j'ai cherché à savoir combien de fois les harmoniques
impaires de 30kHz touchaient, avec une précision de 0,1%, la fréquence d’un parasite, en utilisant la
liste de fréquence des agents pathogènes:
J'ai trouvé 4 coups au but avec 30kHz
Avec 2,5kHz, j'ai arrêté de compter après 83 ...
 
 
La première page parle surtout
du zapper tel que présenté par la
Dre Clark, avec sa fréquence
fétiche de 30kHz, et pourquoi il
est important qu’un zapper offre
au moins cette fréquence.

La deuxième page parle du
zapper en fréquence, pourquoi
chacun offre sa version
personnelle de cette approche et
pourquoi il est si difficile de faire
un choix, parmi les fréquences de
Rife, Clark, Beck et autres.
2.5kHz
Fréquences et parasites


La troisième page parle d’un
zapper en fréquence qui “ parle
au cerveau ”
TBF-Historique
TBF-Entrainement
TBF-Comment ça marche

La quatrième page parle d’une
tendance à la mode : la
multiplication des fréquences, et
aussi du balayage en fréquences
et ce qu’il a à nous offrir
Balayage étroit
Grippe A & B
Candida Albicans
Lyme (Borrelia)
Douve intestinale
Balayage large

La cinquième page sert de
référence à toutes les autres.
Qualités d'une fréquence
Autres fréquences utilisées
Fréquence de résonnance
Harmoniques
Rapport cyclique
Effet de peau
Bande de fréquences pathogènes
Propices pour un zappper
Bande de fréquences propres à un
humain, qu'il vaut mieux ne pas
toucher
 
Zapperwise
L'électronique appliquée au mieux être