Certains sites Internet associent  zapper et maladies graves.
Ce n'est pas notre rôle de faire de telles affirmations.  La maladie
ne nous intéresse pas.  Nous la laissons aux experts des états
maladifs

Nous sommes seulement intéressés à nous sentir mieux, ce qui
est hautement subjectif, et à nous débarrasser d'autant d'intrus
mal venus qui siphonnent nos ressources premières que
possible.  Ces intrus, qui vivent à nos dépens, nous les désignons
sous le nom générique de "parasites". 

Nous expérimentons sur nous l'influence du zapper sur ces
parasites, sur une base hypothétique et empirique, qui n'a rien à
voir avec la médecine ou la démarche scientifique.
Exonération de responsabilité                            

Les principes exposés ici le sont à titre d’hypothèses et de théories n’ayant aucun fondement médical
ou scientifique reconnu officiellement.

Santé Canada (Canada) et la Food and Drugs Administration (USA) n’ont pas effectué de recherche
officielle sur la technologie décrite ou sur les appareils dont il est question dans ce site.  Ils ne
peuvent donc émettre une quelconque garantie quant à leur efficacité ou leur sécurité.

Cette technologie et ces appareils ne sont pas exposés ou vendus pour diagnostiquer, traiter, guérir
ou prévenir une maladie. 

Si la maladie est en cause, S.V.P., consulter un expert dûment licencié dans ce domaine :
Votre médecin (M.D.) Traitant.


  Docteurs et décès iatrogènes  


Comme partout dans notre monde, il y a des gens de bien, derrière leur fonction. 
Il y a aussi des gens de pouvoir sur les autres (et non de pouvoir avec les autres), qui considèrent leurs
semblables comme la matière première à l'assise de leur pouvoir personnel.

Ne confondons pas l'homme de bien, dont la fonction est "Docteur en Médecine", avec l'irresponsable, quelle
que soit sa fonction, l'Associaltion médicale, l'Hôpital, ou la compagnie pharmaceutique, personnes légales
aux yeux de la Loi (ne pas confondre Loi et Justice), mais n'ayant aucune "âme" 


Êtes vous inquiet du système de santé ? De son prix sur vos impôts ? De la situation dans les hôpitaux et de leur
façon de gérer la maladie (C-difficile et autres) ?

Voici de quoi ajouter de l’eau au moulin.  La situation qui suit est décrite pour les États Unis. 
Si vous croyez que votre système est meilleur, je vous félicite pour votre optimisme. 
Puise-t-il vous sauver la vie.

Original intégral de cet article (en anglais) :
www.mercola.com Repris et commenté à  www.toolsforhealing.com


Vous trouverez, pour information et
sans commentaires, la version
originale et la version moderne du
Serment d'Hippocrate,
dont chaque médecin
fait allégeance.
Les médecins sont la troisième

principale cause de mortalité aux États Unis

provocant 225 000 décès chaque année (2003).

"Doctors Are The Third Leading Cause of Death in the US, Causing 225,000 Deaths Every Year "

Traduction libre et partielle :
Cette information est la suite du rapport du “ Institute of Medecine ”, publié en décembre de l’an dernier
(Dec.2003) , mais il était difficile d’y faire référence car il était publié dans un journal non-médical.  Maintenant il en
est fait référence dans le JAMA (Journal of the American Medical Association), qui est le périodique médical le plus
largement distribué dans le monde.

L’auteur est le docteur Barbara Starfield, du “ Johns Hopkins Scool of Hygiene and Public Health ” et elle décrit
comment le système de santé des US peut contribuer à une santé déficiente.

      12 000 décès par année, chirurgies inutiles.
+   7 000 décès par année, erreurs de médication dans les hôpitaux.
+   20 000 décès par année, autres erreurs dans les hôpitaux. 
+   80 000 décès par année, infections dans les hôpitaux.
+   106 000 décès par année, “ sans-erreur ”, effets négatifs ou utilisation de drogues (médicaments).
=======================
Total de 225000 décès par année, venant de causes iatrogènes.

Que veut dire ce savant mot?  Le dictionnaire donne comme définition :
Iatrogène : Causé par les traitements médicaux ou les médicaments, en parlant d’une maladie (C-difficile), d’un
accident morbide.  (Ce mot est utilisé surtout à la suite de la complication d’un traitement.)

Le docteur Starfield lance plusieurs avertissements en interprétant ces chiffres :
=  La plupart des informations sont extraites d’études sur des patients hospitalisés.
=  Ces estimations viennent des décès seulement, et n’incluent pas les effets négatifs qui sont associés avec les
infirmités et le désagrément en résultant.
=  Les estimés de décès dus aux erreurs sont inférieurs à ceux décrits dans le rapport “ IOM ” (?)
=  Si les estimés les plus élevés sont utilisés, les décès dus aux causes iatrogènes varient de 230000 à 284000. 

En tout cas, 225000 décès par années constitue la 3ème principale  cause de décès dans les États Unis, seulement
après les décès causés par les maladies cardio-vasculaires et le cancer.  Même si ces chiffres sont surestimés, il y a
une large marge entre ces chiffres et la 4ème cause de décès : Les maladies cérébro-vasculaires.

Une autre analyse conclut que entre 4 à 18 % des patients soignés expérimentent des effets négatifs suite à
leur traitement en clinique externe avec :
=   116 millions de visites médicales supplémentaires.
=   77 millions de prescriptions supplémentaires.
=   17 millions de visites supplémentaires aux urgences.
=   8 millions d’hospitalisations.
=   3 millions d’admissions à long terme.
=   199 000 décès supplémentaires.
=   $77 000 000 000 de coûts supplémentaires.

Original intégral de cet article (en anglais) :
www.mercola.com
Repris et commenté à
www.toolsforhealing.com


Autre article-choc qui titre : The
American Medical System is
Broken... sous la plume de Tim
Boken
http://www.quackpotwatch.org/
opinionpieces/american%
20health%20system.htm

Voici quelques chiffres pour les EU
(Tous ces chiffres sont annuels.) :

Au premier rang :     783 936
nombre de décès pour cause
iatrogène (2001?) ,
Au deuxième rang :   669 697 pour
les maladies de cœur,
Au troisième rang :    553 251 pour
le cancer.

=    Le nombre d’actes médicaux et
chirurgicaux inutiles est de 7.5
millions (?!)
=    Le nombre de personnes
hospitalisées inutilement est de 8.9
millions (?!)
=    Le nombre de personnes ayant
des réactions adverses aux
médicaments serait estimé à
environ 15,6 millions

Si vous tuez un humain, vous
êtes un criminel et vous aurez une
sentence de prison à vie.

= Si vous tuez 10 humains, vous
êtes un esprit dérangé et on
prendra soin de vous dans un
hôpital psychiatrique jusqu'à ce que
l'on vous mette dehors, pour
manque de budget.

Si vous tuez 100 ou 1000
humains, vous êtes un héros
(il y aura toujours assez de fans
pour vous considérer comme tel)

Si vous tuez régulièrement,
impunément, plusieurs centaines
de milliers d'humains par année,
comment doit-on vous
appeler?
 
Zapperwise
L'électronique appliquée au mieux être