Certains sites Internet associent  zapper et maladies graves.
Ce n'est pas notre rôle de faire de telles affirmations.  La maladie
ne nous intéresse pas.  Nous la laissons aux experts des états
maladifs

Nous sommes seulement intéressés à nous sentir mieux, ce qui
est hautement subjectif, et à nous débarrasser d'autant d'intrus
mal venus qui siphonnent nos ressources premières que
possible.  Ces intrus, qui vivent à nos dépens, nous les désignons
sous le nom générique de "parasites". 

Nous expérimentons sur nous l'influence du zapper sur ces
parasites, sur une base hypothétique et empirique, qui n'a rien à
voir avec la médecine ou la démarche scientifique.
Exonération de responsabilité                            

Les principes exposés ici le sont à titre d’hypothèses et de théories n’ayant aucun fondement médical
ou scientifique reconnu officiellement.

Santé Canada (Canada) et la Food and Drugs Administration (USA) n’ont pas effectué de recherche
officielle sur la technologie décrite ou sur les appareils dont il est question dans ce site.  Ils ne
peuvent donc émettre une quelconque garantie quant à leur efficacité ou leur sécurité.

Cette technologie et ces appareils ne sont pas exposés ou vendus pour diagnostiquer, traiter, guérir
ou prévenir une maladie. 

Si la maladie est en cause, S.V.P., consulter un expert dûment licencié dans ce domaine :
Votre médecin (M.D.) Traitant.


Qualités d'une fréquence


Qu’est ce qu’il en est, des autres “ qualités ” d’une fréquence?
On parle encore de l'effet zapper “ de base ”.

Il y a un autre facteur qui augmente le rendement électrique d'un zapper:
La forme d'onde.

Si une onde sinusoïdale pure est assez bonne pour être utilisée dans un zapper, un signal carré sera
encore meilleur. Et ça tombe bien! Les oscillateurs logiques bon marché, comme le 555, les fabriquent très
facilement!

Pourquoi ces ondes carrées sont-elles meilleures?
Cette énergie carrée est faite de plus hautes fréquences (les célèbres harmoniques!) et aura un taux de
transfert encore plus élevé (plus la fréquence est haute, plus le transfert est aisé).
C'est pourquoi presque tous les zappeurs utilisent des ondes carrées (il y a, là comme ailleurs, quelques
exceptions)

Il y a encore une autre caractéristique qui joue en notre faveur, avec ces ondes carrées! Cela s’appelle
le “ rapport cyclique ”

Quand un signal carré a son "toit" aussi long que son “ plancher ”, nous aurons un rapport de 50/50, ou 50%
du temps, il sera “ en haut ”.  Ce type d’onde carrée produit des harmoniques impaires seulement.

Si votre forme d’onde a un rapport cyclique de 75% (3/4 du temps “ en haut ”, vous aurez encore plus
d’énergie disponible, ce qui signifie encore plus d'harmoniques différentes, ce qui signifie encore plus de
courant à transférer!

Jusqu'où peut-on aller? Eh bien, avec un rapport cyclique de 100%, nous aurons l’équivalent d’un signal qui
reste toujours en haut, sans plus aucune variation de voltage.  Adieu efficacité!
Vous devez savoir ce que vous faites, et quand “ plus ” devient “ trop ”! (:-)

Jouer avec les fréquences, dans
un zapper.
Pour faire un bon usage des
fréquences, il faut comprendre 3
notions importantes liées à ces
fréquences:

Le phénomène de
“ fréquence de résonance ”.

Le phénomène des fameuses
“Harmoniques ”

La notion de “ Rapport Cyclique ”

Caractéristiques des fréquences



Fréquence de résonance:


http://fr.wikipedia.org/wiki/Résonance
http://fr.wikipedia.org/wiki/Résonance_acoustique

Le phénomène de la résonance a été découvert par Galileo Galilei aux alentours de 1602, en observant le
balancement d’un lustre dans une cathédrale.

Les domaines où la résonance intervient sont innombrables : balançoire enfantine, mais aussi résonances
acoustiques des instruments de musique, la résonance des marées, la résonance orbitale en astronomie, la
résonance de la membrane basilaire dans le phénomène d'audition, les résonances dans des circuits
électroniques et, pour finir tous les systèmes, montages, pièces mécaniques sont soumis au phénomène de
résonance. Les systèmes abstraits sont également soumis à des résonances, par exemple la dynamique des
populations.

Beaucoup de sons que nous entendons, comme par exemple, lorsque des objets durs en métal, en verre ou
en bois sont frappés, sont causées par les vibrations de résonance amortie dans l'objet.
La lumière et d'autres radiations électromagnétiques à longueur d'onde courte, est produite par la résonance
à l'échelle atomique, comme les électrons dans les atomes.

Chaque chose, dans l'Univers, peut être défini par sa fréquence de résonance.
Vous pouvez identifier cette chose par sa signature en fréquence de résonance.  Ceci est vrai pour les
cordes d’une guitare, le garde boue d’un camion, la structure d’un pont, une mouche ou une cellule, ou même
un sous marin atomique.

La seule catégorie de personnes refusant ce fait sont la communauté médicale, quand on parle de fréquence
de résonance d’un microbe ou d’un parasite. Ils ont probablement de très bonnes rai$on$...

Les travaux de Royal Rife étaient basés sur les MOR pour tuer le virus du cancer et autres fléaux de son
temps.
La Dre Hulda Clark a établi sa “liste de fréquence des agents pathogènes", en notant chaque fréquence de
résonance pour chaque famille de parasite (ou même de substance toxique).

Chacune de ces fréquences ont une forme d’onde sinusoïdale et alternative (sans composante de courant
continu) et devaient être très précises (0.1% ou mieux).

Vous trouverez dans Internet de nombreux articles intéressants sur ce phénomène largement répandu et
utilisé.


Les harmoniques


http://fr.wikipedia.org/wiki/Signal_carré
http://fr.wikipedia.org/wiki/Courants_harmoniques

Si la forme d'onde sinusoïdale est une fréquence pure, toute autre forme d'onde (non sinusoïdale) est faite
de la fréquence fondamentale, et bien d'autres fréquences ayant un rapport direct avec cette fondamentale
: Les harmoniques.

C’est ce qui nous permet de distinguer une flûte (onde sinusoidale), d’un piano (onde complexe, riche en
harmoniques)

L’harmonique d'une forme d'onde est un multiple entier de la fréquence fondamentale.
Les harmoniques sont donc espacés par la largeur de la fréquence fondamentale et peuvent être trouvées en
ajoutant de façon répétée la fondamentale. Par exemple, si la fréquence fondamentale est de 25 Hz, les
fréquences des harmoniques sont: 50 Hz, 75 Hz, 100 Hz, etc

Les harmoniques sont importantes pour nous, car les ondes carrées sont fabriqués à partir d'une fréquence
fondamentale et de beaucoup d’harmoniques de cette fondamentale.

Par exemple, un signal carré de 10kHz, avec un rapport cyclique de 50/50 (c'est à dire le “ sommet ” du
carré est égal au “ plancher ” ), auront un signal 10kHz fort et auront aussi 30kHz, 50kHz, 70kHz, 90kHz,
110kHz, et ainsi de suite, avec un signal de plus en plus faible. Sur ce type de forme d'onde, seules les
harmoniques impaires sont présentes

Les harmoniques sont intéressantes car avec une fréquence basse, faite d’ondes carrées, un zapper peut
atteindre des fréquences beaucoup plus élevées. Dans l'exemple précédent, le 10kHz pourrait atteindre
Bordetella pertussis: 329.85kHz à 332.25kHz sur le 330kHz avec sa 33ème harmonique (seulement 1 / 33
du signal fondamental)
Gaffkya tetragena 344.85kHz à 352.50kHz sur le 350kHz avec sa 35ème harmonique (seulement 1 / 35
du signal fondamental)
Rougeole antigène 369.50kHz à 373.00kHz sur le 370kHz avec sa 37ème harmonique (seulement 1 / 37
du signal fondamental)
Et ainsi de suite ...


Rapport cyclique


http://fr.wikipedia.org/wiki/Rapport_cyclique

Le rapport cyclique est intéressant pour nous, en raison du contenu supplémentaire d’énergie qui peut être
produit, ce qui signifie plus d'harmoniques que l'onde 50/50.

Sans entrer dans les calculs des séries de Fourier, vous pouvez vous amuser avec ce programme facile à
utiliser, qui permet de modifier le rapport cyclique d’une forme carrée, en observant l’énergie contenue dans
chaque harmonique. (utiliser le “ crayon ” pour modifier la longueur du train, en haut et en bas)
http://www.iufmrese.cict.fr/catalogue/2002/les_harmoniques/harmoniques.shtml

Vous constaterez qu’un rapport cyclique de 75% a de l'énergie à la fondamentale, la 2ème, 3ème - rien pour
la 4ème, 5ème,  6ème, 7ème, - rien pour la 8ème,  ...

Si vous trouvez un programme similaire, gratuit et plus facile, SVP, faites moi le savoir, pour le bénéfice de
tous.


Quand vous jouez le “ jeu ” de la
fréquence pour vous débarrasser
des parasites, vous devez réaliser
que vous devez connaître votre
cible (parasite et fréquence de
celui-ci), et l'atteindre avec
PRÉCISION.
Bordetella pertussis: 329.85kHz à
332.25kHz doit avoir une précision
dans sa fréquence supérieure à
1.2kHz par rapport à sa fréquence
centrale de 331.05kHz, ou mieux
que +/- 0,3%

D'autre part, un 555 a une
précision maximale en fréquence
/ stabilité de l'ordre de 1%.
Avec les tolérances
supplémentaires du condensateur
(+ / -20%) et de la résistance (+
/ -5%), vous serez hors de votre
cible , à coup sûr.

C'est pourquoi, vous trouverez sur
Internet certains rapports à l’effet
que 2 zappers “ identiques ” (à +/-
25% près) peuvent être, l’un bon
pour la grippe et normal pour le
reste, alors que son frère jumeau
sera bon pour les maux de gorge et
"normal" pour tout le reste.

La conclusion de ce débat est :
Dans un zapper 555, il n'y a pas
de fréquence magique étant
mieux qu'une autre, lorsque vous
voulez l’utiliser en mode
Fréquence “ MOR ”.

Autres fréquences


Fréquences utilisées dans un zapper
Les 4 fréquences les plus utilisées dans un zapper sont:
30kHz, recommandée par la Dre Clar dans ses zappers.
2.5kHz utilisée par beaucoup comme 2ème meilleure fréquence
1.0kHz, recommandée par la Dre Clark pour le zapping des aliments (zappicator)
15Hz, rendue populaire par un fabricant Américain

D'autres fréquences sont aussi utilisées dans les zappers (ou autres appareils), parceque elles ont une bonne
réputation, ou parcequ'elles vous sont proposées comme "meilleures" par leur constructeur.
Parmi ces fréquences, citons à titre documentaire :

Les passe partout de R.R.Rife :
20Hz: Energisant
727.5Hz: Alergies et ...ites
784 & 787Hz: Alergies et ...ites
800Hz: Alergies et ...ites
880Hz: Alergies et ...ites
2 000Hz: Cancer (général)
5 000Hz: Rétablissement général accéléré. 
10 000Hz; Rétablissement général accéléré. 

Stimulation d'endorphines
4Hz: Enkephalines; Catecholamines
10Hz: serotonine; norepinephrine
111Hz: Beta endorphines.

Stimulants
15Hz: Inibition de la douleur chronique, normalisation de la pression sanguine; stimulation de la circulation
lymphatique; normalisateur emotionel

Les fréquences de Schumann
Basées pour la plupart sur 7.83Hz, elles ont un effet calmant et rassurant, qui nous relie à "Notre Mère
Terre".
Nous pouvons obtenir par leur octaves :
21= 15.66Hz (proche de 15Hz)
27= 1 002Hz (Zappicator)
28= 2 004Hz (Proche d'un zapper vantant les mérites du 2kHz, avant de se convertir à 2.5kHz, et proche
aussi d'une des fréquences de R.R.Rife)
212= 32 071Hz (Proche du 30kHz "standard")

Les Très Basses Fréquences (TBF)
Ces fréquences, allant de 0.5Hz à 100Hz et plus, sont facilement reconnues par le cerveau et, par un effet
d'entraînement, déplacent votre état de conscience vers d'autres "zones"
Elles sont quelquefois utilisées dans un zapper, comme le 15Hz de Don Croft, ou le 4Hzde Bob Beck, ou le
111Hz utilisé dans le Brain Tuner de Bob Beck
Le MZ3c, de Maestro-Zapper, fait un usage intensif de ces TBF pour induire un état propice à un sommeil
profond et naturel.

Quelques mots sur la fréquence de 15Hz

J'ai déjà eu l'occasion d'expérimenter cette fréquence, à la limite de la bande Alpha et Béta, dans les TBF,
pour son effet stimulant et calmant.

Je ne suis pas surpris de la voir utilisée avec succès par Don Croft, même si le transfert d'énergie est si bas,
qu'elle doit être utilisée pendant de longues périodes de temps.  Dans le M.Zap3 et MZ5 de Maestro-Zapper,
l'utilisation d'un micro-processeur permet d'utiliser une fréquence porteuse plus haute, modulée par la TBF,
permettant ainsi une bonne efficacité comme zapper, et un bon transfert du signal vers le cerveau. 
Intéressant!

Qu’en est-il du si populaire “ effet de peau ”?


Pratiquement tous les constructeurs de zapper ont diminué leur fréquence de 30kHz à 2.5kHz ou moins,
mettant de l’avant le maintenant fameux “ effet de peau ”.
Vous trouverez sur Internet plusieurs articles intéressants sur cet effet particulier :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_de_peau
http://www.techno-science.net/?onglet=glossaire&definition=3859
http://perso.orange.fr/f5zv/RADIO/RM/RM23/RM23I/RM23i01.html

De ce dernier site, prenons la formule permettant de calculer l’épaisseur de la “ peau ” en question. 
Dans cette formule :
e   :  exprimé en mètres
uo : perméabilité magnétique du vide (4pi * 10-7) ;
ur : perméabilité magnétique relative du conducteur (on prendra 1 pour le cuivre ou
le corps humain, qui ne sont pas affectés physiquement par un aimant)
f : fréquence en Hz
r : résistivité du conducteur en ohm.m (18*10-9 ohm.m pour le cuivre,
200 ohm.cm = 20000 ohms.m pour le sang du corps humain )
==>   L'effet de peau commence à être dérangeant lorsque le rayon du conducteur est supérieur à "e".

Pour un conducteur cylindrique en cuivre, on a les valeurs ci-dessous :
50 Hz => 9,38 mm ; 10 kHz => 0.66 mm ; 100 kHz => 0.21 mm ; 1 MHz => 0.066 mm

Pour un conducteur humain, nous aurons une épaisseur de l'effet de peau de : e= 1/ V (pi*uo*ur*f/r)
30kHz : 1/ V (3.14 x 4x3.14 x 10-7 x 30000 / 20000) = 411m de rayon ( 1348 pieds)
2500Hz : 1/ V (3.14 x 4x3.14 x 10-7 x 2500 / 20000) = 1024m de rayon (3360pieds)
Loin, bien loin du plus dodu des hêtres humains.

Prenons l’équation par l’autre bout… A quelle fréquence l'effet de peau deviendra important chez un humain de
1m de rayon? Ici, je cherche simplement un ordre de grandeur avec des chiffres simples. 
Alors,  e=1m = 1/V 1/1 ; pi*uo*ur*f = 20000 ;
20000 /pi*uo*ur = f = 5 071 199 kHz
Loin, bien loin du petit 30kHz, 2.5kHz ou autres fréquences utilisées dans les zapper.

Nous considérons l’effet de peau, en attendant correction de notre raisonnement,
comme pratiquement inexistant dans l’emploi d’un zapper.

Dans mes recherches, la puissance absorbée par la charge du zapper (moi) est sensiblement la même de 4kHz à
200kHz et plus, et baisse sensiblement à 2.5kHz et moins. 
À 400Hz et moins, la peau a le temps de réagir et augmente sa résistance de façon significative.
La réactance capacitive (réagissant en sens inverse de l'effet de peau) me semble, par contre,  décisive.

Les chiffres avancés par Mme Clark pour l'efficacité de la fréquence me semblent pratiquement acceptables
(10Hz à 500kHz) et son choix premier de 30kHz un excellent compromis pratique.
Zapperwise>> Le Zapper>> Fréquences: Références  (5/5)

  Résumé et références techniques  


Dans un zapper utilisant un 555, avec seulement une fréquence disponible, 30kHz est mon premier choix.
Avec seulement 2 fréquences disponibles, 30kHz et 2.5kHz seraient mes meilleurs choix.
Avec 3 fréquences disponibles, 30kHz, 2.5kHz et 1.00kHz seraient mes choix préférés.

15Hz est une trop basse fréquence pour être très efficace, et pourtant ce type de zapper jouit d'une bonne
réputation!

Mon zapper personnel est un MZ3.  Il utilise un micro-contrôleur pour ses fonctions, et a une versatilité dans
l'usage des fréquences, qu'un zapper style 555 ne peut même pas rêver. 

Il est ajusté avec ces trois fréquences :
1_ 30kHz, et dans la séquence 7-20, 10kHz pour 7mn à la fin.
2_ 2.5kHz avec balayage étroit, rapport cyclique de 90%, pour augmenter la production de harmoniques.
3_ FV, avec 251 fréquences différentes, roulant sans arrêt de 4kHz à 8kHz.

Certains zappers se sont spécialisés dans l'usage presque exclusif des fréquences, et sont vendus pour un
problème spécifique.

Le zapper Super De Luxe (VariZapper) offre des clés électroniques pour chaque problème de santé imaginable.
Son prix de base, auquel il faut ajouter le prix des clés,  est assez élevé.

Un zapper qui ne veut pas en être un, le MZ3c, utilise de très basses fréquences pour induire des états altérés de
conscience, menant à une relaxation profonde et à un sommeil réparateur.

Il est à prévoir qu'avec l'avènement des micro-contrôleurs, nous verrons une explosion de l'usage des
fréquences, sur des appareils s'appelant "zappers", et que des découvertes et des utilisations intéressantes
sont à prévoir dans un avenir proche.



Voici un moyen différent de comprendre les 3 rôles des fréquences dans un zapper. 
ATTENTION! Quelquefois, la même fréquence peut avoir plusieurs rôles!!

1_  Le zapper de base, fait passer un très faible (50 à 150 micro-ampères) courant CONTINU à destination,
“là où ça fait mal…”  Des études suivant un strict protocole scientifique et médical ont prouvé qu’un courant
de cette magnitude “ désarme ” le virus du VIH de 50% à 95%, et détruit une grande quantité d’autres virus
également. Voir la page de Bob Beck

Dans ce zapper "de base", la fréquence est utilisée UNIQUEMENT pour faire mieux passer ce courant à
travers la peau et son système de défense naturel contre l’électricité.  Une fréquence de 2kHz à 70kHz est
un très bon choix.  La recommandation de la Dre Clark se situe aux alentours de 30kHz (20 à 40kHz)

Ce zapper est TRÈS simple et efficace partout où le courant peut facilement passer.
En délestant le système immunitaire surchargé, d’une partie de son travail, le zapper permet à celui-ci de
s’occuper des problèmes que le zapper ne peut atteindre.  Une combinaison gagnante!

Ce n’est pas une panacée ou un remède universel.  Seulement un outil de destruction massive à l’égard des
parasites vivant à nos dépens.  Ceci étant dit comme une observation personnelle sans aucune prétention
médicale ou scientifique.

Investir 30 à 70 Euros pour ce type d’appareil me semble, avec le recul et mon expérience, si les finances le
permettent, un investissement avisé.
En cas d’urgence, on peut se bricoler un zapper de base rudimentaire pour moins d’un euro, lorsqu’on a bien
assimilé le principe en cause.
Voir comme exemple ces pages
f_schema_pulseur.html#MZap0
f_schema_velozap

2_ Depuis que l’être humain a compris que tout est rythme (et nombre) dans l’univers, l’usage de
fréquences a été utilisé pour altérer l’état de conscience et par extension, l’état de santé.

Des travaux faits par un Américain (Royal Raymond Rife) dans les années 1930, obtenant une guérison du
cancer à 100%, à l’aide de fréquences de résonance, ont été férocement discrédités par l’AMA (Association
Médicale Américaine) pour des raisons financières n’ayant rien à voir avec le Serment d’Hippocrate : La
maladie est TRÈS payante.  Même une simple grippe, avec un soupçon de peur maladive peut devenir trè$$$
intéressante. 
Ho! Vous le saviez déjà!!

Ces travaux ont refait partiellement surface il y a quelques années et un engouement profond s’est
développé pour les fréquences de résonance.  Malheureusement, nous n’avons qu’une documentation
fragmentée, indirecte et incomplète sur les fréquences utilisées par Rife. 
Les employer relève d’un acte de foi désespéré et aveugle (et efficace, d'après certains).  Mais il y a là
quelque chose d’important à creuser et à redécouvrir.

La Dre Clark, suivant les théories de Rife (et de bien d’autres), a établi, à l’aide d’un instrument de son
invention (le syncromètre), une liste de fréquences (Cette liste est accessibles par tous).  Elle a employé,
suivant ses comptes redus, ces fréquences avec succès (une fréquence = = un microbe), même si leur
emploi était fastidieux et tatillon, avant de trouver par hasard, l’effet “ universel ” de son zapper de base,
n’ayant besoin d’aucune fréquence en particulier.

Misant sur cet engouement pour l’effet (mystérieux) des fréquences, beaucoup de fabricants de zappers
vendent leur zapper de base en leur faisant sortir des fréquences aux “ effets miraculeux ” (et non “
scientifiquement ” ou “ médicalement ” prouvés, ce qui ne veut pas dire inefficaces pour autant).
C’est cette classe de zappers que je désigne sous l’appellation de “ zappers en fréquence ”

Il est à noter que s’ils respectent les caractéristiques du “ zapper de base ”, ils jouent sur deux
principes à la fois:
=  Le principe du zapper de base = Courant Continu
=  Le principe de la fréquence de résonance particulière (MOR).

Ces zappers seront généralement efficaces pour tout (zapper de base) et très efficaces pour la cible
de leur fréquence de résonance (qui doit être très précise)

3_  Il y a une troisième catégorie de zappers, jouant eux aussi sur les fréquences.  Cette fois-ci, la
fréquence de résonance n’est pas l’objectif premier car l'énergie des harmoniques est trop faible pour
atteindre un microbe. Cette fréquence est utilisée comme INFORMATION décodable par notre cerveau
:
Ce sont les Très Basses Fréquences, de 0.5Herts à quelques centaines de Hertz. 

**************************

En reprenant nos trois catégories dans la vraie vie, un zapper vendu avec trois fréquences : 30kHz,
2.5kHz et 15Hz, par exemple, va jouer sur ces trois registres :

1_  Le 30kHz (sans aucune précision : 20kHz à 40kHz) va jouer sur l’effet du zapper de base, dérangeant
lourdement (ionisation?) le métabolisme du microbe et empêchant leur reproduction effrénée.

2_  Le 2.5kHz, à cause de sa forme d’onde (carrée) va produire une grande quantité d’harmoniques, dont
certaines toucheront des microbes avec encore assez de force (lesquels? Ça c’est une autre histoire!!)
Ici, on détruit, on fait exploser une famille de microbes en particulier.
À cause du peu de précision de l’oscillateur en cause (1% dans le meilleur des cas), le “ même modèle ”
pourra avoir une fréquence de 2.475Hz ou 2.525kHz et toucher avec ses harmoniques, des familles de
microbes bien différentes.  Le cas est encore plus sérieux si la précision atteint +/- 20%, ce qui est souvent
le cas.

3_  Le 15Hz va envoyer un message au cerveau, qui va produire lui-même cette même fréquence en
quantité (phénomène d’entraînement) , et changer la nature du terrain où les microbes font la fête (finie la
fête, le terrain n'y est plus propice).

Si vous voulez avoir une pharmacie ambulante en format de poche, “ bonne à essayer pour presque tout ”, le
zapper de base est tout désigné.

Si vous voulez vous débarrasser d’un problème très précis en particulier, l’approche du zapper en fréquence
semble très à propos pour ce problème précis. 

Vous pouvez aussi utiliser un zapper comme outil de nettoyage général, aidant d’autres outils ou
remèdes plus appropriés pour votre problème particulier.  Un zapper à 2 fréquences devient dans cette
optique TRÈS intéressant

Le zapper avec des modules de fréquence peuvent être une solution (onéreuse, à la longue).  D’autres
solutions existent, ayant l’avantage d’un spectre large et d’un prix de revient très intéressant.  Le résultat
actuel de ce travail se trouve sous forme de balayage en fréquences (Lire Fréquences_4).

 
 
 
 
 
 
 
Zapperwise
L'électronique appliquée au mieux être
La première page parle surtout
du zapper tel que présenté par la
Dre Clark, avec sa fréquence
fétiche de 30kHz, et pourquoi il
est important qu’un zapper offre
au moins cette fréquence.

La deuxième page parle du
zapper en fréquence, pourquoi
chacun offre sa version
personnelle de cette approche et
pourquoi il est si difficile de faire
un choix, parmi les fréquences de
Rife, Clark, Beck et autres.
2.5kHz
Fréquences et parasites


La troisième page parle d’un
zapper en fréquence qui “ parle
au cerveau ”
TBF-Historique
TBF-Entrainement
TBF-Comment ça marche

La quatrième page parle d’une
tendance à la mode : la
multiplication des fréquences, et
aussi du balayage en fréquences
et ce qu’il a à nous offrir
Balayage étroit
Grippe A & B
Candida Albicans
Lyme (Borrelia)
Douve intestinale
Balayage large

La cinquième page sert de
référence à toutes les autres.
Qualités d'une fréquence
Autres fréquences utilisées
Fréquence de résonnance
Harmoniques
Rapport cyclique
Effet de peau

AFFICHER LE DOCUMENT (en
Anglais)   :  Fréquences des
agents pathogènes,
Extrait du livre : La cure de toutes
les maladies.  Document de 18k
en format PDF