Certains sites Internet associent  zapper et maladies graves.
Ce n'est pas notre rôle de faire de telles affirmations.  La maladie
ne nous intéresse pas.  Nous la laissons aux experts des états
maladifs

Nous sommes seulement intéressés à nous sentir mieux, ce qui
est hautement subjectif, et à nous débarrasser d'autant d'intrus
mal venus qui siphonnent nos ressources premières que
possible.  Ces intrus, qui vivent à nos dépens, nous les désignons
sous le nom générique de "parasites". 

Nous expérimentons sur nous l'influence du zapper sur ces
parasites, sur une base hypothétique et empirique, qui n'a rien à
voir avec la médecine ou la démarche scientifique.
Exonération de responsabilité                            

Les principes exposés ici le sont à titre d’hypothèses et de théories n’ayant aucun fondement médical
ou scientifique reconnu officiellement.

Santé Canada (Canada) et la Food and Drugs Administration (USA) n’ont pas effectué de recherche
officielle sur la technologie décrite ou sur les appareils dont il est question dans ce site.  Ils ne
peuvent donc émettre une quelconque garantie quant à leur efficacité ou leur sécurité.

Cette technologie et ces appareils ne sont pas exposés ou vendus pour diagnostiquer, traiter, guérir
ou prévenir une maladie. 

Si la maladie est en cause, S.V.P., consulter un expert dûment licencié dans ce domaine :
Votre médecin (M.D.) Traitant.


Effet (hypothétique) des fréquences (3/5)

  LES TRÈS BASSES FRÉQUENCES 

Si nous descendons très bas en fréquence, l’influence des harmoniques devrait se faire sentir de
moins en moins sur les parasites, jusqu’à cesser complètement (bon sens théorique).

15Hz est t il assez fort pour agir “ en fréquence ” avec ses harmoniques?
Je ne le crois pas.  Mais nageant en pleine incertitude, je peux me tromper…

Cette fréquence a été mise de l’avant par un constructeur Américain, Don Croft, dans son zapper
Terminator, un zapper très particulier utilisant une boucle de moebus comme antenne, des pierres rares aux
effets… rares, un aimant, et autre curiosités pour les experts (je n’en suis pas un, dans ce domaine)  Cette
fréquence “ secoue ” tous ces accessoires pour les “ énergiser ” et mettre à contribution leur effet comme
supplément au zapper de base.

Si l’effet “ fréquence de résonance ” n’agit pas ou si peu, quelle peut être l’action de ce zapper, puisque
l’effet “ zapper de base ” est à sa limite inférieure? (10Hz à 500 000Hz)

Cette fréquence fait partie des TBF ou Très Basses Fréquences, allant de environ 0.5Hz à environ 100Hz. 
Ces fréquences, fabriquées par le cerveau de façon naturelle suivant notre niveau de conscience, sont aussi
reconnues par celui-ci, qui par un effet naturel d’entraînement se met en accord avec ces fréquences.

Des appareils appelés “ sons et lumières ”, d’autres appelés CES (Craneal Electro-Stimulation) utilisent ces
principes avec beaucoup de bonheur pour modifier notre état de conscience.

Au moins un zapper sur le marché, le MZ3c, a utilsé ces principes pour induire un état de conscience modifié
appelé “ sommeil profond ” (Deep Sleep)

Qu’a de spécial cette fréquence de
15Hz?
Elle est entre les plages Beta
(stimulante) et Alpha (relaxante),
laissant une saveur de relaxation
stimulante à l’expérience de
zapping.

Elle est, de plus, le double de la
fréquence de Schumann (7.8Hz),
induisant un état harmonieux avec
notre entourage, et un état
sécurisant.

Elle a aussi la réputation de
modérateur émotionnel, régulateur
de la pression sanguine et autres
effets en accord avec une des
fréquences de résonance de notre
“ mère la Terre ” : 7.83Hz

En résumé, la fréquence de 15Hz a
un effet de base minimal, mais à ne
pas négliger, un effet de fréquence
de résonance sur lequel je ne
compte pas, mais qui change mon
humeur suffisamment pour rendre,
via le chef d’orchestre appelé
Cerveau, le terrain de jeu des
microbes, pas très accueillant. 

Nous reviendrons sur le zapper de
Bob Beck plus en détail plus tard.
Retenons pour le moment, que sa
fréquence de base, 4Hz, est en
réalité, par un tour ingénieux de
passe-passe, la fréquence de
Schumann 7.8Hz (4Hz * 2). Ce
zapper, malgré son utilisation de
fréquence alternative, utilise en
réalité des courants continus pour
faire son travail.  Monsieur Beck
était vraiment génial!!

Les Très Basses Fréquences (TBF) - Historique


De tout temps, on a remarqué que le son rythmique avait un puissant pouvoir sur l'état d'esprit de l'être humain:   
Battement du tambour dans les cérémonies païennes, chant sacré (Chant Grégorien, en particulier), répétition de  
sons spéciaux (Mantras), sons naturels calmants ou excitants, comme le vent sur les feuille d'un arbre, le ressac  
de la mer, la fureur d'un orage de printemps ou le battement d'un coeur tranquille.

Également, il a été remarqué le pouvoir hypnotisant des flammes d'un foyer, le pouvoir euphorisant du  
scintillement du soleil à travers un disque percé, tournant à une certaine vitesse (Ptolémé, environs 200 AJC).   
Et que dire de l'image populaire d'un hypnotiseur demandant à son patient de fixer un objet brillant, pendant qu'il  
le balance doucement (TBF) ...

Plus récemment, la science moderne n'a cessé d'explorer le cerveau et ses capacités.

=  L'activité électrique du cerveau a été mise en évidence en 1875, par le psychologue anglais Richard Caton.   

=  Le perfectionnement des appareils de laboratoire permettent à Hans Berger de livrer les résultats des  
premières expériences faites sur l'homme en 1924.  Cette même année, le Docteur W.W.Boyd fait la relation entre  
la stimulation électrique du cerveau et la production d'effets Psi.

=  Ce n'est qu'en 1936 que ces techniques sont admises par la Faculté de Médecine, avec la production des  
premiers électro-encéphalogrammes, encore employés aujourd'hui (La mort officielle est décrétée lorsque le  
cerveau cesse d'émettre des signaux électriques perceptibles)

=  Aux environs de 1950, W. Gray Walter, neurologue, étudie l'effet sur le cerveau, d'une lumière stroboscopique  
dirigée sur les yeux, à des fréquences de 10 à 25 Hz.  Un des faits remarqués de cette expérience fût que le  
cerveau (EEG) semblait "suivre" la fréquence de la lumière.

=  Dans les années 60, on fait le rapprochement entre l'utilisation de fréquences Alpha et Thêta et la réduction de  
l'anxiété, une profonde relaxation physique et mentale, une augmentation du Q.I. et une plus grande sensibilité  
aux suggestions.     

=  En 1965, on utilise l'électricité pour calmer la douleur (Précurseur des TENS actuels) (TENS = Transcutaneous  
Electrical Nerve Stimulation)

=  En 1967, l'ingénieur français Desoille met au point un générateur d'ondes ALPHA (7 à 14Hz) à usage  
thérapeutique.

=  Depuis le milieu des années 80, plusieurs chercheurs isolés mettent sur le marché diverses machines  
électroniques, visant à altérer les états de conscience, et à combattre le stress, en utilisant des sons ou des  
lumières.  

Grâce à la miniaturisation des circuits électroniques, et à l'utilisation croissante de ces techniques, les appareils  
actuels sont beaucoup plus performants, et de prix abordable pour tous.

Les appareils d'induction cérébrales, bien qu'au stade de curiosité exploratoire pour certains, sont utilisés à  
toutes les sauces avec des résultats "miraculeux" par d'autres.  L'efficacité réelle de ces appareils, bien que  
plus modeste, ne cesse d'être louangée par leurs propriétaires, et leur utilisation devient de plus en plus courante.

Que sont ces TBF et leur effet d'entraînement ?



TBF: Très Basses Fréquences.   Dans le domaine qui nous intéresse, fréquences comprises entre 0 et 100Hz
approximativement.  et répertoriées en différentes "bandes", la plus connue étant la bande ALPHA.
Ces TBF sont utilisés dans certains hôpitaux avec succès dans des cas lourds, comme l'insomnie chronique, le
sevrage de drogues, le traitement dépressif, et bien d'autres, SANS AUCUN EFFET SECONDAIRE NOTABLE.

Entraînement: 
Réaction de l'activité du cerveau, qui suit, qui se laisse entraîner par un agent extérieur : Scintillement lumineux,
rythme sonore, pulsations électriques ou magnétiques, ...

Ondes Alpha, Bêta, et autres: Depuis l'utilisation des premières machines EEG, dans les années 1920, les
scientifiques ont divisé l'activité du cerveau en gammes de fréquence.  Les gammes les plus connues sont: (les
limites varient suivant les auteurs).

Définitions empruntées au livre "MÉGA BRAIN POWER" de M.Hutchinson

Ondes Bêta: 14Hz et plus. 
Les ondes les plus rapides produites par le cerveau sont les ondes Bêta, qui commencent aux environs de 14Hz et
peuvent aller jusqu'à 100Hz.  Quand nous sommes dans un état éveillé, yeux ouverts, concentrés dans le monde
"extérieur" (à nous mêmes), occupés avec des problèmes spécifiques et concrets, les ondes bêta (particulièrement
celles entre 14 et 40Hz) sont les plus dominantes et les plus "fortes" dans les activités du cerveau. 
Les ondes bêta sont associées avec un esprit alerte et éveillé, avec la concentration, la connaissance
raisonnée et, à des niveaux élevés, avec l'anxiété, le stress, l'agitation.

Ondes Alpha: 8 à 13 Hz.
Lorsque nous fermons les yeux et que nous devenons plus calmes, passifs, distraits (non concentrés), notre
cerveau réduit la fréquence de ses activités, et nous produisons des salves d'ondes alpha, dans les environs de 8
à 13Hz.  Si nous restons relaxes et mentalement inactifs, les ondes alpha deviennent dominantes, produisant une
sensation de calme plaisant, appelé l'état alpha. 

L'état alpha semble être l'état neutre, paresseux, inactif.  Les personnes jouissant d'une bonne santé et qui ne
sont pas stressées produisent alors une grande quantité d'ondes alpha.  Un manque significatif d'ondes alpha
peut alors être un indicateur d'anxiété, de stress, de désordre mental, de blessure cérébrale ou de maladie.

Ondes Thêta: 4 à 8Hz. 
A fur et à mesure que nous devenons plus calmes et relaxés, tombant dans la somnolence, le cerveau glisse dans
une gamme de fréquence plus lente, plus puissante, appelée ondes Thêta (4 à 8Hz).  L'état Thêta a été appelé
l'état de transition entre l'état d'éveil et l'état de sommeil profond.  Il est souvent accompagné par des images
mentales incontrôlées, semblables aux rêves.  Souvent, ces images sont accompagnées de scènes mémorisées
durant la jeunesse, qui semblent très réelles. 

L'état Thêta accède à un matériel enterré dans l'inconscient, à des rêveries, à des associations libres, à des
étincelles de clairvoyance interne, à des idées innovatrices et créatrices,...  C'est un état mystérieux,
intangible et très difficile à expérimenter et à étudier car il est difficile à maintenir:  La plupart des gens ont
tendance à tomber endormis aussitôt qu'ils commencent à générer un montant important d'ondes Thêta.

Ondes Delta: 4Hz et moins.
À fur et à mesure que nous nous endormons, les fréquences dominantes ralentissent encore pour entrer dans la
gamme des ondes delta, qui commencent avec les fréquences plus lentes que 4Hz. 

Quand la plupart d'entre nous sommes en état Delta, nous sommes ou bien endormis, ou bien inconscients. 

Néanmoins, il est de plus en plus admis que certains individus arrivent à maintenir une certaine forme de
conscience pendant que leur cerveau a une activité delta.  Cet état semble être associé avec un profond état de
transe, ou d'état "para-psychique". 

C'est pendant qu'il est dans cet état que notre cerveau est conditionné pour libérer une large quantité
d'hormones de croissance et/ou de "guérison".

Comment "Ça" marche ?


Avec l'avènement du EEG (Électro-Encéphalo-Gramme), on a fait rapidement l'association entre l'activité globale du  
cerveau et l'état de la personne à ce moment.   

Pour chaque ensemble semblable d'activités, le cerveau produit un ensemble similaire de fréquences.

On s'est également rendu compte que la production d'une fréquence donnée dans un état donné, était un  
phénomène réversible:  

Si on induit une fréquence particulière au cerveau, celui-ci se met dans l'état habituel produisant cette  
fréquence.

Un exemple vous illustrera ce principe:

Lors d'une activité normale, en état d'éveil, le cerveau produit majoritairement des fréquences aux alentours de 15  
à 23 Hz (1 Hertz équivaut à un cycle par seconde).
Lorsque vous vous endormez, votre cerveau ralentit ses activités et descend graduellement jusqu'au voisinage de  
4 à 6 Hz.

Si vous avez un Inducteur Cérébral réglé sur 4Hz et que vous vous installez confortablement, pour une séance de  
30mn, votre Inducteur Cérébral  agira comme un chef d'orchestre, et induira doucement ce rythme à votre cerveau,  
qui, au bout du compte, mettra tout votre corps dans un état propice au sommeil, de façon naturelle (Voilà  
pourquoi le sommeil est alors si réparateur).  
À la fin de la séance, vous vous trouverez dans un état somnolent, qui vous fera passer une excellente nuit.

Ce qui est remarquable avec ce type d'appareil, c'est qu'il agit comme un dictionnaire dans un cours de Français:   
Plus vous vous en servez, plus son "aide" est rapide, et plus vous pouvez vous en passer.

Plusieurs sortes d'inducteurs existent dans le commerce.   
Certains coûtent plusieurs milliers de dollars et utilisent la puissance d'un ordinateur.  
D'autres ne sont que de simples métronomes qui requièrent toute votre attention.
Tous essaient de "brasser" le cerveau plus ou moins énergiquement, pour l'inciter à se mettre dans l'état  
désiré.

Par un phénomène de persistance, les effets de la séance se prolongent longtemps après celle-ci.

En résumé, un inducteur cérébral fonctionne comme un Chef d'Orchestre:

Par la production de rythmes particuliers, ces inducteurs entraînent doucement le cerveau à produire  
naturellement les mêmes rythmes, tout comme une musique particulière peut induire un état d'âme chez vous.

Vous pouvez alors, sans effort ni volonté particulière, en peu de temps, vous trouver dans un état propice au  
sommeil, à l'étude, à la relaxation, à la méditation...

Voici quelques utilisations courantes de ces appareils:

=  Amélioration de la qualité du sommeil.
=  Soulagement de l'insomnie (sans fatigue ni effets secondaires).
=  Diminution du stress et de la fatigue mentale.
=  Amélioration de l'apprentissage et de la mémorisation.
=  Augmentation des capacités de méditation.
=  Augmentation de la capacité de créativité et d'imagerie mentale.
=  Aide dans l'autosuggestion.
=  Synchronisation des deux émisphères du cerveau.
=  Relaxation légère ou profonde.
=  Éveil ou stimulation sans les effets secondaires de la caféine.
=  Amélioration de l'humeur  générale.
=  Exploration consciente de toutes ces utilisations, sans aucune dépendance.
 
 
 
 
Zapperwise
L'électronique appliquée au mieux être
La première page parle surtout
du zapper tel que présenté par la
Dre Clark, avec sa fréquence
fétiche de 30kHz, et pourquoi il
est important qu’un zapper offre
au moins cette fréquence.

La deuxième page parle du
zapper en fréquence, pourquoi
chacun offre sa version
personnelle de cette approche et
pourquoi il est si difficile de faire
un choix, parmi les fréquences de
Rife, Clark, Beck et autres.
2.5kHz
Fréquences et parasites


La troisième page parle d’un
zapper en fréquence qui “ parle
au cerveau ”
TBF-Historique
TBF-Entrainement
TBF-Comment ça marche

La quatrième page parle d’une
tendance à la mode : la
multiplication des fréquences, et
aussi du balayage en fréquences
et ce qu’il a à nous offrir
Balayage étroit
Grippe A & B
Candida Albicans
Lyme (Borrelia)
Douve intestinale
Balayage large

La cinquième page sert de
référence à toutes les autres.
Qualités d'une fréquence
Autres fréquences utilisées
Fréquence de résonnance
Harmoniques
Rapport cyclique
Effet de peau
L'effet des TBF est très
différent de l'effet des 
fréquences de 1000Hz et plus:
Il "chuchotte" au cerveau, au
lieu de tuer des microbes.
Le 15Hz est devenu populaire
avec le zapper de Don Croft,
utilisant cette fréquence pour
énergiser son générateur
d'orgone.

Bien des zappers n'utilisent
pas ce genre de générateur,
mais ont misé sur la notoriété
de ce zapper à 15Hz, pour
mieux vendre le leur.