Certains sites Internet associent  zapper et maladies graves.
Ce n'est pas notre rôle de faire de telles affirmations.  La maladie
ne nous intéresse pas.  Nous la laissons aux experts des états
maladifs

Nous sommes seulement intéressés à nous sentir mieux, ce qui
est hautement subjectif, et à nous débarrasser d'autant d'intrus
mal venus qui siphonnent nos ressources premières que
possible.  Ces intrus, qui vivent à nos dépens, nous les désignons
sous le nom générique de "parasites". 

Nous expérimentons sur nous l'influence du zapper sur ces
parasites, sur une base hypothétique et empirique, qui n'a rien à
voir avec la médecine ou la démarche scientifique.
Exonération de responsabilité                            

Les principes exposés ici le sont à titre d’hypothèses et de théories n’ayant aucun fondement médical
ou scientifique reconnu officiellement.

Santé Canada (Canada) et la Food and Drugs Administration (USA) n’ont pas effectué de recherche
officielle sur la technologie décrite ou sur les appareils dont il est question dans ce site.  Ils ne
peuvent donc émettre une quelconque garantie quant à leur efficacité ou leur sécurité.

Cette technologie et ces appareils ne sont pas exposés ou vendus pour diagnostiquer, traiter, guérir
ou prévenir une maladie. 

Si la maladie est en cause, S.V.P., consulter un expert dûment licencié dans ce domaine :
Votre médecin (M.D.) Traitant.


Chapitre IIII: 

  Si un zapper de base est si simple... 

et indépendant de la fréquence, pourquoi mettre autant d’emphase sur cette
fréquence?!?

Oui!  Pourquoi?!?

Ceux qui ont lu le livre “ La cure de toutes les maladies ”, de la Dre Clark, quelle que soit la langue, ont pu
suivre le cheminement de sa découverte pas à pas. 
Cela a commencé par la découverte d’un appareil simple de construction (le syncromètre) et TRÈS délicat
d’interprétation, qui lui permit de détecter toute sorte de parasites et composantes chimiques, par leur
signature en fréquence.

Ouvrons une parenthèse sur cette effroyable “ signature en fréquence ”
N’importe qui peut distinguer un tambour d’une trompette, et une clarinette d’un sifflet à roulette, parce que
notre oreille connaît la signature de  chacun de ces instruments.
L’armée peut reconnaître un sous-marin “ invisible ”, à la signature en fréquence qu’il dégage.
Votre radio permet de choisir votre poste préféré, en AM ou FM, grâce à la syntonisation de sa fréquence
porteuse (sa signature), et une sensibilité incroyable est obtenue par un ou plusieurs étages changeant la
fréquence porteuse, suivant un phénomène appelé “ hétérodyne ”

Les seules “ têtes dures ” refusant aujourd’hui ce principe, sont le “ monde médical ”, qui comme au temps
de Galilée, sont prêts à envoyer sur le bûcher toute personne laissant croire que la signature d’un microbe
pourrait exister, et être utilisée pour le détruire. (Pas payant, “ ça ”!!)

Bien des chercheurs ont pourtant apporté des preuves dans ce sens.
Toute une aura de mystère, de conspiration et de magie entoure l’utilisation de ces fréquences à titre
thérapeutique.
Fermons la parenthèse, et revenons à la découverte de la Dre Clark.

 
Zapperwise
L'électronique appliquée au mieux être

À l’aide de son syncromètre, elle établit une liste de correspondances entre fréquences et parasites, continuant (et dépassant) ainsi l’œuvre de
R.R. Rife.  Vous trouverez cette liste à la fin de son livre.

Elle se mit à appliquer cette découverte, en éliminant les parasites, une famille à la fois, par tranches de 3mn, ce qui pouvait prendre jusqu’à 26h…

En 1994, son fils Geoffrey lui fabrique un oscillateur bon marché, ajusté à la fréquence de 434000Hz, pour éliminer la douve intestinale.  Trois
autres parasites meurent en même temps.
“Des tests subséquents ont montré que cela n’est pas dû à une onde spéciale produite par ce dispositif.  Cela est le fait de la pile”
(sous-entendez : le courant continu de la pile)

Encadré de la page 15 :
“Toute fréquence positivement décalée tue tous les bactéries, virus et parasites simultanément.
Pourvu que les conditions suivantes soient remplies : un voltage suffisant (5 à 10 volts), une durée de 7mn, et une fréquence comprise
entre 10 et 500 000Hz.”

Peut on être plus clair que cela, sur l’action du zapper de la Dre Clark?!?

D’une part, il n’y a pas de meilleur sourd, que celui qui ne veut pas entendre.
D’autre part, si vous enlevez le côté mystérieux de la fréquence au zapper, que reste-t-il pour convaincre les crédules en quête d’extraordinaire,
que nous sommes tous?
Si chacun se met à construire son propre zapper sur n’importe quelle fréquence, qui va pouvoir en vendre à 100 Euros (ou  plus?) sous prétexte
que leur zapper a LA fréquence miraculeuse qui le rend “ infaillible ”?

Et pour excuser tous les adeptes de la fréquence magique (je reçois encore nombre de emails dans ce sens), très peu ont pris la peine
de vérifier à la source (Dre Clark), ce qu’il en était.

Doit-on refuser l’action de la fréquence pour autant?
CERTAINEMENT PAS!

Les pommes et les oranges, les torchons et les serviettes ont tous leur utilité. 
Et leur case de rangement aussi. 

La fréquence peut être un incroyable additif, si on sait l’utiliser à bon escient.
Elle devra être très précise si on veut la mettre à contribution.

Prenons un exemple en tenant compte des caractéristiques d’un zapper équipé d’un 555 :
Les explications calculées viendront plus tard…

Un zapper construit avec des pièces électroniques aura une fréquence précise dépendant de la précision de ses pièces (+/- 20% pour un
condensateur, +/-5% pour une résistance, +/-1% pour le 555, cela peut faire +/-26% de variation, ou 52% d’une extrême à l’autre)

Vous construisez deux  zappers avec les mêmes valeurs, pour 30kHz de sortie.
Le premier sort une fréquence de 29.09kHz.  C’est bien dans les tolérances.
Le deuxième sort une fréquence de 29.90kHz.  C’est bien dans les tolérances aussi.

Le premier est très bon pour la grippe (29.09kHzx 11= 320kHz) et seulement bon pour le reste.
Grippe_A et B : 313.35kHz à 323.9kHz, d’après la liste de la Dre Clark
Le deuxième est très bon pour la salmonelle (29.90kHzx 11 = 329kHz) et seulement bon pour le reste.
Salmonella enteriditis : 329kHz, d’après la liste de la Dre Clark

Pouvez vous prétendre que la fréquence agit sur TOUS les microbes?
Certainement pas!!

Chapitre_1 : Introduction

Chapitre_2 : Le zapper et
l'électricité (dangereux, le
zapper?)

Chapitre_3 : Les limites du zapper

Chapitre_4 : Si un zapper de
base est si simple et
indépendant de la fréquence,
pourquoi mettre autant
d’emphase sur cette fréquence?!?

Chapitre_5 : La fréquence dans un
zapper : Ondes carrées et
harmoniques

Chapitre_6 : Quelques solutions
au zapper en fréquence

Chapitre_7 : Les avantages d'un
balayage en fréquence, Tendances
actuelles et avenir du zapper